Aller au contenu

Gare Satellit de Poma

?
Qualité de la création : 0,0/5 (0 votes)
Évaluation des membres sur l’imprimabilité, l'utilité, les détails, etc.
  • 497 vues
  • 9 téléchargements

Description du modèle 3D

LES TSD 4/6/8 compacts Oméga T « Phoenix » (2000/2013)
D’où l’idée de Poma d’aller encore plus loin dans la compatibilité entre ses télécabines et ses télésièges, qui utiliseraient désormais un maximum de composés communs modulaires se montant les uns avec les autres comme un simple jeu de construction, pour donner à l’envi des télécabines jusqu’à 16 places et surtout des TSD de 4 jusqu’à 8 places pour la première fois !
Ceci permettrait de préfabriquer les modules, assemblés à blanc en un temps record pour être testés puis livrés: Poma entrait dans l'âge d'or du modulaire et n'en sortirait plus!
Le nom de baptême «Phoenix» s’inscrivit lui-même dans une nouvelle stratégie de communication basée sur l’espace et les galaxies, en l’occurrence la «galaxie Poma» repensée et enfin décloisonnée, offrant toute sorte de nouvelles possibilités et de services

Concrètement le TSD Phoenix reprit la pince "Oméga T", mais inaugura pour elle une nouvelle gare baptisée «Satellit» destinée à évoluer au sein de cette galaxie Poma et pour la première fois réellement commune aux télécabines de part son hypermodularité elle-même liée à des composants conçus dans cette optique.
Cette gare conçue elle aussi autour de la pince "Oméga T" reprend les acquis progressifs des précédentes et est tout comme la gare "Oméga T" basée sur deux imposants massifs en béton armé quadrangulaires, offrant un espace encore accru par rapport à celle-ci :

La vitesse de marche est fixée à 5 m/s.
On retrouve dans les gares "Satellit" les poulies dans la voie, le treuil au-dessus ainsi que le lorry intégré à fonctionnement hydrostatique, et bien évidemment le traînage par pneus généralisé dès le début des années 1990 et les télésièges Phoenix reprennent les sièges "Doudouk" mis en oeuvre sur les TSD à gares "Oméga T" précédents.

Dès l'an 2000 on vit les premiers TSD "Phoenix" à pinces "Oméga T" et gares "Satellit":
- TSD4 "Col Saurel (Clavière, Italie)
- TSD6 "Aulian Express (Luz Ardiden)
- TSD6 "Dent de Burgin (Méribel)
- TSD6 "de l'Espade (La Mongie)
- TSD6 "Krummbach X Press (Gerlos, Autriche)
- TSD6 "Liekspressent (Trysil, Norvège)
- TSD6 "les Marmottes (Courchevel)
- TSD6 "du Solert (Val Cenis)
- TSD6 "du Tourmalet (Barèges)
- TSD8 "de l'Altiport (Méribel), le tout premier TSD8 jamais installé par Poma !

L'année 2001 fut très riche en TSD "Phoenix/Satellit" en Europe voire bien plus loin:
- TSD4 "Andes Express (Valle Nevado, Chili) qui n'est autre que le prototype des TSD "Phoenix Satellit" !
- TSD4 "du Plomb du Cantal (Le Lioran)
- TSD6 "du Lachat (Le Grand-Bornand) remarquable par sa couverture en tavaillons

  • TSD6 "du Marquis (Saint François Longchamp)
  • TSD6 DLS "des Ménuires (Les Ménuires)
  • TSD6B "Mont de la Chambre" (Les Ménuires) qui pousserait le concept de modularité encore plus loin de part ses bulles également modulaires

  • TSD6 "Mouscadès (Saint Lary)

  • TSD6 "des Prolays (Avoriaz)

  • TSD6 "de la Rasse (Chaux Ronde, Suisse)

  • TSD6 "du Signal (Courchevel)

Le TSD "Phoenix" fut donc un vrai best-seller, porté par la «révolution TSD6» qui fit de ce type d'appareils le nouveau standard français en terme de téléporté.

L'an 2002 vit en Eurasie se construire encore beaucoup de ces TSD Phoenix:
- TSD4 "A", "B", "D" (Elysian Gangchon, Corée du sud)
- TSD6 "C (Elysian Gangchon, Corée du sud)
- TSD6 "Echo (Muju Deogyusan Resort, Corée du sud)
- TSD6 "de la Festoure" (Devoluy)
- TSD6 "Grains d'Or Express (Les Gets)
- TSD6 "les Nauchets Express (Les Gets)
- TSD6 "Llosada (El Tarter, Andorre)
- TSD6 "de la Pousterle (Les Orres)

En 2003 Poma composera son premier télésiège hybride comportant des cabines nommé « Télémix », mettant pleinement à profit l'exceptionnelle modularité de sa Gamme 21 et de la gare Satellit en particulier et construira en Eurasie des TSD "Phoenix" en nombre et de toute capacité mais avec une grosse majorité de TSD6 notamment en France :
- TSD4 "Birds" (Oak Valley, Corée du sud)
- TSD4 "du Blainon" (Auron)
- TSD4 "de Zore" (Morzine)
- TSD6 "Béderet Express" (Luz Ardiden)
- TSD6 "du Blétonet" (Serre Chevallier)
- TSD6 "du Bois de l'Ours" (Les Arcs)
- TSD6 "de la Brive II" (Valloire)
- TSD6 "de Caoubère" (Barèges)
- TSD6 "Flowers" (Oak Valley, Corée du sud)
- TSD6 "de la Herse" (Chamonix)
- TSD6 "du Maroly" (Le Grand-Bornand)
- TSD6 "du Pic de Piau" (Piau Engaly)
- TSD8 "Mountain" (Oak Valley, Corée du sud)
- TSD8 "Techno" (Vivaldi Park, Corée du sud)

Le cru 2004 de TSD "Phoenix" fut encore une fois remarquable avec une très écrasante majorité de TSD6 pour la plupart montés en France :
- TSD4 "de Monjoie" (Les Contamines Montjoie) qui fut le fruit d'une transformation d'un TSF4 Poma.

  • TSD4 "Sitnyakovo Express" (Borovets, Bulgarie)
  • TSD4 "Yastrebets" (Borovets, Bulgarie)
  • TSD6 "des Airelles" (Font Romeu)
  • TSD6 "du Bijolin" (Montchavin Les Coches)
  • TSD6 "du Chard du Beurre" (Les Saisies)
  • TSD6 "du Christomet" (Megève Jaillet)
  • TSD6 "des Crêtes" (Cauterets)
  • TSD6 "des Eucherts" (La Rosière)
  • TSD6 "du Fornet" (Avoriaz)
  • TSD6 "Gold" (Yong Pyong, Corée du sud)
  • TSD6 "des Grandes Drozes" (Valmeinier)
  • TSD6 "Megagreen" (Yong Pyong, Corée du sud)
  • TSD6 "Plaa Segouné" (Gourette)
  • TSD6 "Plan de l'Homme" (Méribel]
  • TSD6 "les Roches Noires" (La Rosière)
  • TSD6 "les Tovets" (Courchevel)

L'année 2005 vit l'installation de douze TSD6 "Phoenix" tous situés en France :
- TSD6 "Bachat Bouloud" (Chamrousse)
- TSD6 "des Chapelets" (Courchevel)
- TSD6 "Clos Gauthier" (Serre Chevallier)
- TSD6 "du Dôme" (Auron)
- TSD6 "des Eguilles" (Valberg)
- TSD6 "d'Engaly" (Piau Engaly)
- TSD6 "de la Forêt" (Serre Chevallier)
- TSD6 "du Frêne"
- TSD6 "du Grand Serre" (Serre Chevallier)
- TSD6 "de l'Index" (Chamonix)
- TSD6 "de Monjoie" (Lac Blanc)
- TSD6 "des Prés Girardin" (Ceillac)

En 2006 furent construits en Europe les TSD6 "Phoenix" suivants:
- TSD6 "du Belvédère" (Font Romeu)
- TSD6 "du Châtelet" (Méribel Mottaret)
- TSD6 "du Cornu" (Chamonix)
- TSD6 "du Gilly" (Abriès en Queyras)
- TSD6 "du Grand Canyon" (Villard de Lans)
- TSD6 "Soldeu" (Soldeu, Andorre)

Dès cette année 2006 , la production de TSD "Phoenix" complets cessa, alors qu'ils étaient pourtant en pleine gloire.

Les TSD à pinces Oméga T « Phoenix » furent un succès sur toute la ligne et sans aucun doute le produit TSD le plus abouti jamais conçu par Poma en tant qu’entité indépendante toutefois, avec deux constructeurs dans le même regroupement, il devint comme on pouvait s'y attendre vite plus logique d’un point de vue économique de proposer plus de composants en commun pour accroître encore et toujours la compétitivité, ce qui fut fait dès 2005.
A partir de 2007 donc, les gares "Satellit" et les pinces Oméga T ne seraient plus proposées par Poma que pour rétrofiter avec des sièges "Doudouk 4" des appareils fixes quadriplaces à gare Alpha, comme le fut dès 2004 le TSD4 de "Monjoie" tranformé en plein âge d'or des TSD "Phoenix".

  • En 2007, un TSF4 fut ainsi transformé donnant le TSD4 "du Cernix" (Cohennoz).
  • En 2008 le TSF4 devint le TSD4 "de Piapolay" (Arêches-Beaufort).
  • En 2009 le TSD4 "du Golf" (Méribel) fut transformé sur la base d'un TSF4 de 1998 doté d'une motrice fixe enterrée et non d'une motrice tension Alpha, cette motrice fixe enterrée conservée occasionnant une gare "Satellit" particulière, avec en plus un sens de montée inversé sans pour autant que ne soient échangés les balanciers asymétriques des pylônes de ligne !

Enfin on assista en 2013 à une ultime transformation plus originale, celle d'un TSD4 compact TB «Oméga» de 1991 en TSD4 "Omégat T Satellit", le TSD4 "des Deux Lacs" (Val Thorens) donnant un télésiège un peu particulier du fait de l'emploi de sièges LPA-OC 4 !
Ainsi finirent par s'éteindre les TSD "Phoenix", et avec eux la pince Oméga T...


Paramètres d'impression 3D

-

Informations sur le fichier 3D

  • Format du design 3D : STL Détails du dossier Fermer
    • Poma_Satellit.stl
  • Taille du modèle 3D : X 9,16 × Y 24,6 × Z 8,41 mm
  • Date de publication : 2021/03/28 à 0h12

License

CC BY

Mots-clefs

Créateur

Vous rencontrez un souci avec ce design ? Signaler un problème

Meilleures ventes de la catégorie Jeu


Ajouter un commentaire


Vous souhaitez soutenir Cults ?

Vous aimez Cults et vous avez envie de nous aider à continuer l’aventure en toute indépendance ? Sachez que nous sommes une petite équipe de 3 personnes et qu’il est donc très simple de nous soutenir pour maintenir l’activité et créer les futurs développements. Voici 4 solutions accessibles à tous :

  • PUBLICITÉ : Désactivez votre bloqueur de publicité AdBlock et cliquez sur nos bannières publicitaires.

  • AFFILIATION : Réalisez vos achats en ligne en cliquant sur nos liens affiliés ici Amazon ou Aliexpress.

  • DON : Si vous voulez, vous avez la possibilité de nous faire un don via PayPal ici.

  • BOUCHE À OREILLE : Invitez vos amis à venir découvrir le site et les magnifiques fichiers 3D partagés par la communauté !