Aller au contenu

Quelles sont les meilleures peintures pour vos impressions 3D ?

Les impressions 3D servent actuellement dans de nombreux domaines pour réaliser différentes sortes de prototypes. Il s’agit d’une technologie innovante qui permet de matérialiser rapidement une idée ou un objet. Elle permet ainsi de réaliser différents travaux de DIY. La question est : comment peindre les pièces 3D obtenues ? Décryptage.

Faire la peinture de vos objets imprimés en 3d

La préparation des pièces 3D à imprimer

Avant de procéder à la peinture d’une pièce imprimée en 3D, il est important de l’apprêter au préalable. C’est pourquoi les pièces doivent passer par différentes étapes de préparation. Qu’il s’agisse d’un projet de prototypage, de design produit ou de modélisme, il est important de travailler la pièce à peindre pour qu’elle ait la surface idéale. Pour cela, il faut avant toute chose porter une attention particulière à son design.
Si une pièce 3D comporte des systèmes d’assemblage, des formes plus ou moins complexes et des petites cavités, l’idéal serait de désassembler les parties. Cela permet de rendre plus faciles les travaux de peinture. Il faut ensuite penser à effectuer certains travaux de post-traitement. Vous devez notamment nettoyer et lisser la pièce pour que sa surface devienne plus adaptée pour la peinture. Cela permet notamment de faciliter une bonne accroche des finitions.

Faire la peinture de vos objets imprimés en 3d

Les finitions post-impression

D’autres opérations sont à réaliser avant la peinture d’une impression 3D. Il faut, entre autres, procéder au retrait des résidus adhésifs. Certaines pièces peuvent demander l’utilisation de laque ou de colle durant leur impression. Cette démarche est préconisée pour éviter la déformation des pièces ou les risques de warping. Les résidus adhésifs créés lors de l’enlèvement de la pièce doivent alors être retirés moyennant un lavage à l’eau.

Cette démarche s’accompagne du retrait des imperfections. Il est nécessaire de recourir à certains outils spécifiques afin de réussir cette opération. Il s’agit essentiellement d’enlever les résidus de filament présent sur les contours de la pièce imprimée. Les imperfections les plus rencontrées sont les coulures, les cordages et les Stringing.
Pour de meilleurs résultats de surfaçage, vous pouvez aussi procéder à un ponçage des pièces. Le but de l’opération est d’enlever les parties rugueuses de la structure imprimée en 3D. Cela permet également d’éliminer les couches d’impressions qui sont encore visibles. Le ponçage peut s’effectuer avec de la fibre de carbone, mais peut aussi s’agir d’un ponçage humide.
Il ne faut pas non plus négliger le retrait des poussières pour un lissage parfait. Cette démarche peut être effectuée à l’aide d’une brosse humide. Elle est essentielle pour réussir la peinture de ses impressions 3D. Une fois séchée, la pièce peut être essuyée avec un chiffon spécial. La pièce étant propre et lisse, il est utile de passer à la phase de la peinture.

Faire la peinture de vos objets imprimés en 3d

Le choix du matériel

La préparation des pièces imprimées 3D est une étape à ne pas négliger avant la peinture. Il est donc essentiel de bien choisir les outils et les équipements nécessaires aux travaux de préparation de surface et aux finitions post-impression.
Par exemple, afin de réaliser un polissage de la pièce, l’idéal est d’utiliser un polissoir à ongles, notamment un polissoir à 3 grains. Le papier abrasif renforcé, lui, est aussi recommandé pour les travaux de polissage. En ce qui concerne le retrait des poussières, il est préférable de se procurer un chiffon adhésif ou un chiffon en coton avec revêtement collant. Il permet d’enlever les traces de poils et de poussière sur la surface.

Faire la peinture de vos objets imprimés en 3d

Le choix de la peinture

À part le choix de la peinture pour impression 3D proprement dite, il est indispensable de bien sélectionner le matériel destiné à la réalisation de la peinture. Il faut notamment penser à prévoir des équipements de sécurité pour éviter de respirer ou de manipuler les produits à risques contenus dans certains produits. Il s’agit essentiellement de masques et de gants. Il est aussi important d’utiliser un ruban adhésif à peinture pour les détails et du vernis transparent pour la finition.
Il faut utiliser une peinture première couche pour que la peinture adhère bien aux pièces imprimées en plastiques. Cette peinture est généralement de couleur blanche. Il est ensuite possible de penser à l’utilisation d’une peinture acrylique ou d’une peinture pour plastique pour de bons résultats de coloration.

Faire la peinture de vos objets imprimés en 3d

La réalisation de la peinture

Il existe deux principaux procédés à envisager lors de la coloration d’une pièce imprimée en 3D. La première méthode est la peinture à la main. Cette opération demande l’application d’une première couche de peinture. Cela permet d’éviter une absorption de la couleur et aussi de tester plusieurs couches de couleurs avant d’obtenir un résultat satisfaisant. Une fois la première couche sèche, vous pouvez ainsi peindre la pièce de façon personnalisée et précise.

La seconde méthode consiste en une peinture à l’aide d’un spray. Elle nécessite aussi la réalisation d’une première couche. En choisissant cette option, il est important de considérer des paramètres comme l’épaisseur de peinture à appliquer ou encore la distance de pulvérisation à respecter. Une fois la première couche séchée, vous pouvez peindre la pièce avec l’aérosol en respectant les consignes du fabricant. Vous devez notamment suivre les instructions d’application et de séchage.

Page traduite par traduction automatique. Proposer une meilleure traduction

Articles similaires