Aller au contenu

10 choses à savoir sur l'impression 3D et la sécurité alimentaire

impression 3D sécurité alimentaire

5 préoccupations concernant l'association aliments & impression 3D

1. Accumulation de bactéries dans le modèle 3D

C'est une préoccupation importante car même les impressions 3D les plus lisses ont de petites fissures et des espaces où les aliments peuvent rester coincés et où les bactéries se développent. Il y a un consensus de la communauté de l'impression 3D sur ce point, donc attentions au petits espaces créés lors de l'impression. Si vous prévoyez l'utiliser une fois l'objet puis de le jeter il n'y a pas de problème (à part un problème environnemental...). Dans le cas d'utilisations multiples, cela peut poser un problème !

2. Produits chimiques dans le filament

Il y a un vrai débat à ce sujet, mais l'ABS est généralement considéré comme dangereux à utiliser avec tout ce qui touche les aliments. C'est parce que l'ABS contient des produits chimiques toxiques qui pourraient s'infiltrer dans vos aliments et, éventuellement, dans votre bouche.

Le PLA naturel est fabriqué à partir de maïs et est généralement considéré comme étant sans danger pour les aliments. Cependant, certaines entreprises incluent d'autres additifs (pour la couleur ou d'autres caractéristiques) qui peuvent être dangereux à ingérer. Certains filaments en PLA sont vendus comme étant sans danger pour les aliments, mais il est important de tout de même vérifier auprès du fabricant.

3. Particules toxiques libérées lors du processus d'impression 3D

Selon une étude réalisée en 2013 par l'Illinois Institute of Technology et l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, les imprimantes 3D de bureau utilisant des plastiques ABS et PLA sont des "émetteurs élevés" de particules ultrafines (UFP). Ces particules peuvent exister à la surface de votre impression 3D et l'inhalation ou l'ingestion de ces particules en excès peut avoir des effets néfastes sur la santé.

4. Ne va pas au lave-vaisselle

Ok, donc s'il y a une accumulation de bactéries dans votre modèles imprimé en 3D, vous pouvez la laver et ça ira ! Pas si vite.... Si vous lavez votre création à l'eau chaude ou au lave-vaisselle, elle peut se déformer et même se tordre avec le temps. Le PLA est plus sensible à la chaleur et ne va vraiment pas au lave-vaisselle (il peut même fortement endommager votre lave-vaisselle !).

5. Certaines buses en laiton contiennent du plomb

Les extrudeuses en laiton pour imprimante 3D peuvent contenir du plomb et la contamination peut causer des problèmes de santé. On ne sait pas exactement quelle quantité de plomb se trouve dans le laiton et si une quantité importante de plomb provenant de la buse est transférée pendant le processus d'impression. une partie des observateurs semblent penser qu'il s'agit d'un énorme problème et d'autres disent que le niveau de plomb qui serait transféré dans le produit final est totalement insignifiant.


Tout cela semble un peu effrayant, n'est-ce pas ? Il est important de garder à l'esprit que ces débats sont encore assez controversés et qu'il est encore trop tôt pour avoir des conclusions concrètes ou un consensus clair. De plus, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour minimiser ces préoccupations. Voici donc des solutions concrètes !

5 conseils pour minimiser les risques sanitaires lors d'impressions 3D liées à la nourriture

1. Utiliser un scellant alimentaire pour éviter l'accumulation de bactéries

Le scellement d'un modèle 3D à l'aide d'une résine epoxy ou d'un scellant sans danger pour les aliments couvrira les fissures qui peuvent accumuler des bactéries. Pour le PLA, l'industrie de l'impression 3D recommande le polyuréthane que vous trouverez dans un magasin de rénovation. Nous vous recommandons également de ne pas laisser votre objet imprimé en 3D entrer en contact avec de la viande crue ou des œufs qui sont plus sujets à la prolifération de bactéries.

2. Acheter un filament sans danger car adapté à une impression 3D alimentaire

De nombreux fabricants de filaments 3D lancent des filaments adapté à un usage alimentaire via notamment des PLA offrant la même résistance à la chaleur et à l'impact que l'ABS. Il est également très flexible et ne se casse pas facilement. Il existe désormais un certain nombre de filaments sûrs pour les aliments sur le marché, y compris le plastique PP de RepRap en Allemagne ou le PETG de FormFutura.

Comment savoir si votre filament est sans danger pour les aliments ? Votre filament sera accompagné d'une fiche signalétique qui vous indiquera les propriétés chimiques et devrait spécifier s'il est approuvé par la FDA ou s'il est sans danger pour les aliments. Il y a une liste d'additifs approuvés qui peuvent entrer en contact avec les aliments. De plus, si une entreprise a passé le processus de certification alimentaire, il est probable qu'elle l'indiquera sur l'emballage.

3. Utiliser de l'eau tiède avec du savon antibactérien pour le lavage

Au lieu d'utiliser un lave-vaisselle, lavez avec de l'eau tiède et un détergent antibactérien doux immédiatement après l'utilisation. Cela réduira le risque de fonte de votre impression et éliminera également les bactéries en surface.

4. Utiliser une buse d'extrusion sans danger pour les aliments

Pour éviter la contamination de votre extrudeur de filament, vous pouvez acheter une extrémité en acier inoxydable qui est considérée comme adaptée à une utilisation alimentaire. Cela pourrait être un peu excessif si vous envisagez de ne l'utiliser que pour imprimer une ou deux tasses. Cependant, si vous êtes très préoccupé par les risques ou si vous allez imprimer beaucoup de matériel de cuisine, alors cela pourrait valoir la peine !

5. Limiter le temps de contact avec les aliments

Joseph Larson, un blogueur d'impression 3D a contacté la FDA et a découvert que selon-lui, la sécurité alimentaire dépendait vraiment de l'utilisation de l'outil imprimé en 3D. Les couteaux et les emporte-pièces n'entrent pas en contact avec les aliments ou la bouche très longtemps et sont sécuritaires (même sans filament de qualité alimentaire). Si vous imprimez une tasse à café ou un contenant qui entrera en contact avec les aliments pendant de plus longues périodes, vous devriez peut-être prendre des précautions supplémentaires !

via Pinshape

Articles similaires